DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Daily Market Brief

Les marchés stables malgré la sinistrose ambiante

1

Les marchés stables malgré la sinistrose ambiante

Par Peter Rosenstreich

Les marchés gèrent relativement bien le flot d'informations en dépit de l'intensification des risques. Les Bourses asiatiques ont évolué en ordre dispersé, tandis que les places européennes progressent. Les négociations RU-UE sont dans l'impasse et un accord paraît peu probable d'ici le 31 octobre. Des signaux négatifs provenant de Washington pèsent sur les négociations commerciales sino-américaines, suite aux restrictions de visas pour des officiels chinois. Les attentes ne sont guère optimistes quant aux pourparlers Etats-Unis-Chine de haut niveau prévus ce jour. Une mince lueur d'espoir est apparue quand les représentants chinois ont déclaré que Pékin pourrait accepter un accord commercial limité si aucun droit de douane supplémentaire n'était imposé. Enfin, la Turquie a lancé une offensive dans le nord de la Syrie. Nous restons baissiers sur le GBP/JPY, les incertitudes entourant le Brexit ne paraissant pas appelées à diminuer sur le court terme. La tendance baissière du GBP/USD doit franchir les 1.2197 pour poursuivre son repli et revenir sur le plus bas des 1.1959.

Les rendements des Treasuries américains continuent de progresser, la demande de risque s'étant accrue. La partie longue de la courbe US a atteint 2.09%, un plus haut sur le mois d'octobre. Le brut a augmenté brièvement après le lancement de l'opération militaire turque en Syrie, puis les cours ont baissé, les statistiques américaines indiquant que les réserves de brut avaient augmenté pour la quatrième semaine consécutive. Les minutes du FOMC publiées hier ont montré que la plupart des membres du comité étaient davantage préoccupés par le risque baissier sur la croissance que par le risque haussier d'inflation. Elles font clairement apparaître une division au sein du comité. Les craintes principales portent sur les tensions commerciales et l'affaiblissement de la croissance mondiale. Il est intéressant de noter que les membres ne semblent pas s'inquiéter des effets potentiels des taxes douanières sur l'inflation. Globalement, un nouveau fléchissement des indicateurs d'activité déclenchera deux réductions des taux de 25 points de base (octobre et décembre) cette année, du moins si l'inflation reste modérée. Aujourd'hui, les marchés surveilleront les données britanniques relatives à la construction et à la production industrielle, ainsi que l'IPC américain. L'EUR/USD reste scotché dans un range latéral, entre le support des 1.0940 et la résistance des 1.1000.

 
Live chat