DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Daily Market Brief

Achetez des actions !

1

Achetez des actions !

Par Peter Rosenstreich

Quand les banques centrales assouplissent leur politique monétaire, il est temps d'acheter des actions. L'argent bon marché a été le principal facteur du gonflement des prix des actifs au cours des quelque dix dernières années. Un ralentissement de la croissance économique en 2019, conjugué à un assouplissement monétaire, devrait se traduire par une hausse des cours des actions.

Les banques centrales continuent d'évoquer les risques menaçant la croissance. La Banque d'Angleterre (BoE) a indiqué que les prévisions financières actuelles étaient trop optimistes, ajoutant que les incertitudes liées au Brexit pesaient sur l'économie. Elle a abaissé à 1.2% sa prévision du PIB 2019, contre 1.7% estimé en novembre, dans le sillage de la décision de la Commission européenne de revoir sa prévision de la croissance 2019 en baisse à 1.3%, contre 1.9% précédemment, en raison de risques "substantiels". Il en ressort clairement qu'il n'y aura aucun relèvement des taux en 2019. Wall Street a marqué un net recul, plombée par l'affaiblissement de l'économie européenne, ainsi que par des informations selon lesquelles la résolution du conflit commercial sino-américain prenait du retard. Les anticipations d'une récession américaine se sont accrues pour atteindre 20%.

L'Inde abaisse ses taux

Par Vincent Mivelaz

Trois mois avant les élections générales, le nouveau gouverneur de la Reserve Bank of India (RBI) ShaktikantaDasa surpris le marché en annonçant une réduction du principal taux directeur de 0.25%,pour l'amener à 6.25%. Aucun changement n'était attendu. L'inflation brute ralentit depuis juin 2018. Elle se situe sous la fourchette cible de la RBI de 2 à 6 % et montre des signes de faiblesse. Les chiffres officiels sont toutefois sujets à caution : l'inflation réelle est à 5.70%, dans la partie haute de la fourchette.

La baisse des taux intervient à point nommé pour le parti au pouvoir BharatiyaJanata, qui souhaite stimuler l'économie par une politique de crédit plus agressive afin de soutenir les zones rurales, et accroître les réductions d'impôts consenties à la classe moyenne, moyennant une augmentation de l'endettement et un creusement du déficit fiscal avec des coûts d'emprunt plus bas. Les investisseurs ont bien accueilli l'annonce, comme en témoigne le rebond des obligations souveraines. A long terme, la tendance pourrait s'inverser si le déficit budgétaire dépasse les objectifs, notamment concernant les bons du Trésor à longue échéance. L'INR tient ses positions et s'apprête à terminer la semaine en territoire positif face au billet vert (-0.31% depuis le début de la semaine ; 1.81% depuis le début de l'année). Il se traite actuellement à 71.06, et nous nous attendons à voirl'USD/INR se diriger sous peu vers les 71.80.

 
Live chat