DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Daily Market Brief

La croissance britannique devrait ralentir

1

La croissance britannique devrait ralentir

Par Vincent Mivelaz

50 jours avant le divorce officiel du Royaume-Uni et de l'UE, il semble que rien n'ait fondamentalement évolué depuis deux mois, lorsque des controverses sur l'Accord de retrait initial ont obligé la première ministre Theresa May à reporter le vote à janvier 2019. Le filet de sécurité irlandais constitue toujours un obstacle majeur pour la Chambre des communes.

Nous ne voyons pas la Banque d’Angleterre changer de politique monétaire, depuis qu'elle a adopté une approche attentiste en décembre. En cas de Brexit dur, la BoE n'augmenterait probablement pas son taux directeur, mais le baisserait si l'économie l'exigeait, indépendamment de l'inflation. En cas de forte dévaluation de la livre sterling, la banque pourrait faire l'inverse pour limiter l'effondrement. Si un accord constructif est trouvé, la BoE pourrait relever son taux directeur pour maintenir l'inflation dans la plage cible de 2 % dans un contexte de forte croissance des salaires et de faible taux de chômage. Nous ne sommes pas optimistes à l'égard de la livre, car les prévisions de croissance (prévisions de novembre pour le PIB: 0,30 % au quatrième trimestre de 2018 et 1,70 % pour les trois prochaines années) devraient être revues à la baisse dans un contexte de ralentissement économique mondial.

Par conséquent, nous prévoyons que le câble poursuivra sa chute pendant la séance d'aujourd'hui et clôturera la semaine en territoire négatif (-1,37 % depuis le début de la semaine), la BoE devrait réduire ses prévisions de croissance, alors que la rencontre d'aujourd'hui à Bruxelles entre la première ministre May et Juncker, président de la Commission Européenne et Tusk, président de l'UE n'arrange pas les choses. Actuellement à 1,2907, la paire GBP/USD s'approche de la barre des 1,2890 à court terme.

 
Live chat