DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Daily Market Brief

Les marchés sont inquiets

1

Les marchés sont inquiets

Par Vincent Mivelaz

Plusieurs événements inquiètent les marchés actions. Après l'optimisme initial suscité par les trois jours de discussions entre les négociateurs américains et chinois, l'absence apparente d'avancées et le silence des participants incitent les investisseurs à la prudence. Une trêve a-t-elle été déclarée ? Nous n'en savons encore rien. Malgré la progression de +0.22% de l'indice Hang Seng, qui a signé une cinquième séance haussière de rang, l'Asie boursière fait face à des difficultés. Un ralentissement de l'économie chinoise se dessine : les IPC et PPI de décembre sont ressortis à 1.90% et 0.90%, soit un plus bas de 6 et 27 mois respectivement, les ventes d'automobiles ont reculé en 2018 pour la première fois en 20 ans, et les droits de douane américains de 25% (contre 10% auparavant) sur 200 milliards de produits chinois entreront en vigueur le 2 mars 2019. Les places européennes sont également moroses. Le projet de Brexit de la Première ministre Theresa May déplaît au parlement britannique, qui devrait rejeter les termes de l'accord de retrait le 15 janvier.

Le dollar se reprend après la forte baisse d'hier (-0.71%). Il a touché un plus bas inédit depuis octobre 2018, après que la Réserve fédérale a annoncé qu'elle ferait preuve de prudence quant au resserrement des taux en 2019. Actuellement à 1.1525, l'EUR/USD devrait se replier vers les 1.15.

 
Live chat