Les marchés opéreront avec un horaire réduit durant les fêtes de fin d'année. Consultez notre horaire spécial pour plus de détails. Clients Forex | Clients Trading

DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

« Nous avons besoin d’une nouvelle régulation »

Expert mondialement respecté, William Mougayar esquisse le chemin qui conduira vers l’adoption massive de la blockchain.

La Blockchain va révolutionner le monde, mais pas tout de suite… C’est en substance le credo de William Mougayar, qui compare volontiers l’état actuel de cette technologie à celui de l’internet des années 1990. Explications.

Quels seront les secteurs économiques impactés en premier par la Blockchain ?

Étant donné que cette technologie vise originellement à transférer de la monnaie numérique, elle va d’abord concerner les services financiers. Dans un premier temps, l’impact sera faible en termes relatifs, car ce marché est gigantesque. Mais il serait erroné de considérer la question uniquement sous l’angle des parts de marché. Ce qu’il faut bien avoir à l’esprit, c’est que la blockchain est en train de donner naissance à un système parallèle, sans aucun équivalent aujourd’hui. Et il est plus aisé de créer un nouveau système que de s’attaquer frontalement à celui déjà en place.

Existe-t-il des exemples d’utilisation à large échelle de la blockchain par de grands groupes ?

Nous sommes encore dans l’attente d’une implémentation vraiment visible. La réalité est que les grandes entreprises mettent beaucoup de temps à concevoir, approuver, financer, tester et déployer de grands projets. De plus, elles redoutent de perturber leurs modèles d’affaires, ce vers quoi la blockchain pourrait rapidement conduire. Pour l’heure, les grandes firmes se contentent d’expérimenter cette technologie mais restreignent son potentiel réel. Si vous cherchez de grandes innovations à court terme, je m’attends à ce qu’elles viennent plutôt des milliers de start-up qui émergent dans cet espace.

Comment identifier les sociétés les plus prometteuses pour un investisseur ?

II faut privilégier celles qui tiennent leurs engagements, avec des utilisateurs réels, et pas uniquement des promesses. Je m’attache aux sociétés qui présentent des indicateurs de résultats visibles tels que le nombre d’utilisateurs actifs, le nombre de transactions et leurs valeurs, le nombre de contrats, la manière dont les utilisateurs sont rétribués, etc. 

 

« L’influence de la blockchain deviendra significative durant la période 2022-2025 »

 

Parmi les obstacles au développement de la blockchain, l’aspect légal est souvent évoqué…

J’ai toujours estimé que le potentiel de la blockchain ne se concrétiserait que lorsque les aspects commerciaux, technologiques et juridiques se combineraient. Le volet business dépend de la capacité des entreprises à innover et à mettre en oeuvre de nouveaux modèles d’affaires. Quant à la technologie, elle est en constant développement. Mais sur le plan juridique, nous n’avons hélas pas encore admis que nous avions besoin d’une nouvelle régulation. Nous cherchons désespérément à appliquer les règles existantes, ce qui revient à vouloir faire rentrer un pilon carré dans un trou rond.

Dans combien de temps verra-ton la blockchain s’installer au coeur de l’économie ?

Son influence deviendra significative durant la période 2022-2025. Il faut s’attendre à une longue période de gestation, tout comme ce fut le cas pour internet. Bon nombre des technologies doivent mûrir et évoluer avant que l’adoption massive par les consommateurs puisse s’imposer. Ce n’est actuellement que le début. Nous ne sommes probablement qu’à 65% de la construction de l’infrastructure, 30% de la mise en place des Middleware (ndlr : en informatique, le Middleware désigne un interlogiciel servant à mettre en relation deux applications séparées) et au mieux 10% pour ce qui concerne le développement des applications.

Comment expliquer que les cours des différentes cryptomonnaies soient encore à ce point corrélés au cours du Bitcoin ?

Aujourd’hui, les cours des cryptomonnaies bougent ensemble, comme un troupeau. Le manque de différenciation entre les bons et les mauvais projets reflète bien la nature très spéculative de ce marché. Les gens oublient d’évaluer l’utilité réelle des tokens. En théorie, les meilleures cryptomonnaies devraient finalement être récompensées, parce que leurs signaux sont plus solides. Mais comme la majorité des investisseurs recherchent des profits faciles et imaginent que le ciel est la limite, les règles classiques de l’offre et de la demande se trouvent chamboulées. Le découplage des altcoins et du bitcoin interviendra à deux conditions : que davantage d’investisseurs avisés s’intéressent à ce marché et que des critères clairs d’évaluation des monnaies voient le jour.

Mentor de la Blockchain

Fondateur de diverses start-up dans le secteur informatique, William Mougayar s’est plongé dans la technologie blockchain à partir de 2013. Il est l’auteur du best-seller The Business Blockchain, paru en 2016. Bloggeur, conférencier, conseiller, il dispose d’une solide réputation internationale dans le milieu. Il occupe le poste de Managing Partner & Chief Investment Officer chez JM3 Capital.

 
Live chat